L’albâtre de l’ATELIER ALAIN ELLOUZ

Alain Ellouz dans les carrieres d'albatre

Les pierres les plus belles

Il faut extraire une grande quantité de pierres pour trouver les blocs avec la bonne dureté, la belle qualité de transparence et des dimensions utilisables pour les projets.

La taille, au delà de 50 cm, est aussi un facteur de rareté.

Or la production des carrières est irrégulière, imprévisible, il peut se passer plusieurs mois sans trouver de blocs de qualité.

alabtrenew1

Une rare qualité d’albâtre

Il existe deux sortes d’albâtre : l’albâtre gypseux et l’albâtre calcaire.

Seul l’albâtre gypseux offre blancheur et transparence, associées à des cristallisations intéressantes. C’est grâce à cette roche subtile que nous réalisons de magnifiques ouvrages.

Actuellement on ne trouve pratiquement plus aucune veine d’albâtre gypseux en exploitation.La plupart, comme celles des Rocheuses Canadiennes ou du Brésil ne sont pas exploitées. Les plus anciennes, en Italie notamment, sont épuisées.

albatrenew3

Un partenariat solidaire

Nous avons identifié seulement deux carrières capables de répondre aux exigences de notre atelier, avec lesquelles nous avons noué des partenariats étroits.
Ainsi, l’un de nos partenaires nous réserve toutes les plaques « fleur d’albâtre » de taille supérieure à 50 cm x 50 cm qui sortent de sa carrière. Cet accord nous assure d’une matière régulière et de très belle qualité.
Nous l’avons aidé en retour à s’équiper d’une machine numérique très spécifique, lui permettant de découper spécifiquement les blocs d’albâtre.
Nous le visitons régulièrement pour valider la production en cours et choisir les blocs de la future production.

pierre